Créer du contenu gratuit ou rémunéré pour les marques ?

Créer du contenu gratuit ou rémunéré pour les marques, est ce que ça te parle ? C’est un sujet un peu différent de ce que j’ai l’habitude de te proposer, je te l’accorde. Mais j’aimerai te parler aujourd’hui de mon quotidien de blogueuse / création de contenu. Je vais te dévoiler un peu les coulisses de ce qui se passe quand on tient un blog. Notamment au niveau des partenariats et des produits gratuits que j’ai pu recevoir. Je te préviens c’est un peu un coup de gueule, un ras le bol.

 

Contenu gratuit ou rémunéré pour les marques ?

 

Mes début de blogging en 2012

 

J’ai commencé à bloguer en 2012 sous le blog « les Recettes de Véro » pour te partager mes recettes de cuisine, un peu comme un livre de cuisine. J’ai mis longtemps avant de me décider car je savais que ça allait me prendre beaucoup de temps. Mais qu’est-ce que je m’éclatais. Ma première recette est une recette de Madeleines de Cyril Lignac qui date du 02 mai 2012, date de création du blog.

J’ai démarré de rien et j’ai tout appris sur le tas en me renseignant sur Internet, en suivant des formations, en testant et en analysant. J’avais aussi des partenariats avec des marques qui m’envoyaient des produits gratuitement et je les testais dans mes recettes. C’était chouette car ça me permettait de sortir de ma zone de confort et de créer des recettes avec des produits dont j’ignorais l’existence pour quelques uns.

 

Création de contenu rémunéré
Création de contenu rémunéré pour Wayfort

 

Puis avec le temps j’ai commencé à m’intéresser au bio. Ayant des soucis de santé avec ma thyroïde, j’ai du manger et cuisiner sans gluten et sans lactose pendant quelques années (j’essaie de m’y remettre actuellement). J’évitais les pesticides. Puis, de fil en aiguilles, j’ai fait attention à ce que je mettais sur ma peau en achetant que des cosmétiques bio et en réalisant certains de mes produits de beauté moi-même. Un virage important aussi pour le blog puisque j’ai migré d’overblog vers wordpress et j’ai changé le nom. Le blog « Les recettes de Véro » est devenu « Bienvenue chez Vero » où je savais que je pouvais aborder tous les sujets qui me tenaient à cœur comme l’alimentation saine, les cosmétiques bio, les produits ménagers à faire soi-même et sans danger pour la planète.

 

De blogueuse culinaire à blogueuse green

 

Petit à petit je suis passée de blogueuse culinaire à blogueuse green car ma vie se dirigeait vers une vie plus saine en tout point de vue au nom de ma santé et celui de la planète également.

Et puis comme je ne suis pas la seule à vouloir une vie plus saine, vous êtes beaucoup à m’avoir suivi ou rejoint dans cette belle aventure. Je sais que vous aussi vous vous souciez de vous, de votre corps, de votre bien-être, de votre santé, de celui de votre famille et celui de la planète. Et je suis aux anges car comme dit la citation célèbre : seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin ! Et si le blog existe c’est grâce à vous qui me suivez que ce soit ici sur le blog ou sur instagram.

 

Du coté des marques et des agences pas très respectueuses

 

Et il y a aussi les marques et les agences qui me suivent et me proposent quelques produits gratuits en échange d’un article sur le blog ou sur instagram. Au début on est content on teste de nouveaux produits bio, sains et on partage avec sa communauté. Puis il y en a de plus en plus et à un moment donné il faut dire stop. Et aujourd’hui je dis STOP à ces marques et à ces agences qui me sollicitent pour m’envoyer des produits gratuits en échange d’un article sur le blog ou d’un post Instagram. Alors oui au début on travaille gratuitement, pour se faire la main, on va dire, ou alors car on a un coup de coeur pour des produits ou encore les valeurs de la marque nous touche et on a envie de leur donner un coup de pouce.

Sauf qu’il y a beaucoup trop de marques avec des belles valeurs, des beaux produits sains et qui se lancent et qu’on aimerait aider… Mais je ne peux pas aider tout le monde. Qui m’aide moi à payer mon loyer ?  Car quand on demande quel est le budget pour ce type de communication, et bien il n’y en a pas. Alors non je ne vis pas de mon blog puisque j’ai un travail à coté mais n’empêche que je ne veux pas travailler gratuitement pour des marques ou des agences qui vont profiter de mon travail pour augmenter leur CA.

 

Temps de travail d’un créateur de contenu

 

Sais-tu tout le temps de travail qu’il y a avant qu’un article de blog soit publié ?

  • Temps de test des produits,
  • Temps de réflexion sur les mises en scène à créer,
  • Temps pour réaliser les mises en scène,
  • Temps pour faire les photos avec reflex,
  • Temps pour retoucher les photos,
  • Temps pour rédiger l’article SEO qui plait aux lecteurs ET aussi à Google
  • Temps de correspondance avec les marques si il y a un brief en amont
  • Temps pour répondre aux commentaires,
  • Temps pour analyser les statistiques.

 

Pour un post Instagram il me faut 1/2 journée et pour un article de blog je dirai 1 journée voir 2, 3 journées que je découpe en plusieurs parties car je ne fais pas tout en une seule fois. J’ai besoin de temps pour la relecture et modifier certains passages car je suis perfectionniste, il faut le savoir. Je pourrai ne jamais m’arrêter de modifier un article. tout comme j’ai du mal à arrêter un shooting photo 😉 Tout ceci c’est du temps dépensé pour lequel je ne toucherai rien et que j’aurai pu utiliser autrement. Sans parler des investissements que j’ai fait en matériel photo, en formation photo, SEO, instagram, etc, et du temps passé à construire ma communauté, développer mon blog ou autre.

 

Est ce vraiment une question de budget ?

 

Alors quand on me propose un produit gratuit pour écrire un article ou même un post, je demande quel est le budget consacré à cette communication. Et là, tu connais la réponse : Il n’y a pas de budget prévu. Du coup je me sens obligée d’envoyer un email, presque toujours le même en expliquant gentiment tout le travail que cela demande etc… Le problème est que les marques vont se tourner vers d’autres blogueuses / instagrameuses qui elles, vont, accepter d’écrire un article gratuitement en échange de produits gratuits. 

Je m’adresse ici aux marques et aux agences qui font appel à nous bien trop souvent. Je ne trouve pas ça normal et c’est même irrespectueux de demander d’écrire un avis contre un produit. Notre travail mérite salaire et non reconnaissance car tout travail mérite salaire. Quand on voit les budgets consacrés aux publicités et que vous ne pouvez pas débourser ne serait-ce que 200€.

 

Éduquer les marques et les agences

 

Si on accepte ce genre de proposition (j’entend par ici gratuitement), ça casse le marché et décrédibilise la profession de blogueuses. Pourquoi une marque irait-elle rémunérer des créateurs de contenu quand certains acceptent de le faire gratuitement ?

Il en est de même pour les agences. Comment peuvent-elles encore proposer de travailler gratuitement en 2021 alors qu’elles-mêmes sont payées par les marques. Elles veulent se garder la plus grosse part du gâteau si ce n’est pas le gâteau tout entier. Leur rôle est aussi d’éduquer les clients sur le travail des créateurs de contenu, que ce soit sur le blog ou sur Instagram.

On va me dire que souvent les instagrammeurs de – de 10K ne sont pas payés car ils n’ont qu’une petite communauté. Certes elle est petite leur communauté (dont je fais partie) mais le taux d’engagement est plus élevé puisque mes abonnés me laissent des commentaires et je prend le temps de répondre aux commentaires et de tisser des liens avec ma communauté. Il y a un vrai engagement. Et puis que l’on ait 500K ou 3K comme moi, le travail est le même !

 

A quel moment peut-on encore produire du contenu gratuitement ?

 

Il peut arriver à certains moments de produire encore du contenu gratuitement.

Quand on commence dans le blogging, c’est valorisant et ça permet de se faire la main et de gagner en notoriété si la marque partage également les contenus. Après si la marque est satisfaite du travail c’est à ce moment là qu’on peut envisager un partenariat rémunéré et encore mieux si c’est sur une longue durée.

Ensuite il faut voir si le ou les produits que la marque souhaite t’envoyer gratuitement a une valeur égale à ce que tu produis. Il faut que ce soit gagnant-gagnant, sinon je dirai que c’est de l’abus. C’est à toi d’estimer le temps que la création de contenu va te prendre.  Est-ce que c’est assez rentable pour écrire un article ou un post instagram ?

 

Comment je procède ?

 

Sur le blog

 

Quand on me contacte pour m’envoyer un produit gratuit ou plusieurs produis gratuits pour donner mon avis sur le blog, je demande le budget lié à cette communication. J’envoie en même temps mon média-kit (que tu peux télécharger sans les tarifs ici) qui propose mes services et mes tarifs qui sont à adapter en fonction de ce qui est demandé. Si la marque a un budget et qu’elle accepte de rémunérer mon travail, le partenariat peut commencer. L’envoie de produit est alors nécessaire pour le tester et en parler. Ça peut être aussi l’envoi d’ingrédients pour élaborer une recette (j’adore ça car je m’éclate dans la réalisation de la recette et je me régale les pupilles à faire des photos alléchantes, maintenant que j’ai suivi la formation en photographie culinaire avec un reflex de Mélanie).  

Si la marque n’a pas de budget, il y a plusieurs options

  • Soit la valeur du produit n’est pas égal au travail demandé alors je me dois de renvoyer un email pour expliquer pourquoi un créateur de contenu doit être rémunéré.
  • Soit la valeur du produit est égal ou supérieur au travail demandé et là le partenariat peut commencer.
  • Si j’estime que la valeur du produit est inférieur au travail demandé mais que le produit ou la marque est sympa, je peux proposer exceptionnellement un post sur Insta pour débuter. Et revenir plus tard vers la marque pour proposer un contenu rémunéré (ça m’est déjà arrivé avec une marque et ça a débouché à un partenariat rémunéré par la suite). Le contenu gratuit peut aussi servir de période d’essais, mais à utiliser avec parcimonie car de nombreuses marques ne réitèrent pas le partenariat par la suite. A prendre avec précaution.

 

Création de contenu gratuit
Création de contenu gratuit pour la marque Pousse Pousse qui s’est transformé par la suite en partenariat rémunéré

 

Sur Instagram

 

Sur instagram je procède pareil que sur le blog à la différence près que j’accepte plus facilement de faire du contenu gratuit sur Instagram que sur le blog. Pour la bonne raison que c’est plus rapide d’écrire un post qu’un article… Mais là encore j’aimerai diminuer la cadence car mon planning reste encore assez chargé avec de la production de contenu gratuit. Je n’ai pas envie de devenir une vitrine pour les marques. Il faut que cela cesse également. Je ne suis pas influenceuse, je suis juste influencée par les belles paroles des marques pour me proposer le produit du siècle qui va intéresser aussi ma communauté… forcément je suis faible mais ça suffit maintenant ! 

 

création de contenu gratuit
Création de contenu gratuit sur Instagram pour @formulebeaute qui j’espère se transformera en partenariat rémunéré sur le blog

 

Des partenariats rémunérés avec des marques responsables et engagées

 

Je précise aussi que je sélectionne les marques avec qui je souhaitent collaborer. Il n’est pas question ici d’accepter tout et n’importe quoi. 

A ce propos j’ai quelque chose à te raconter qui va te faire halluciner. Il y a de ça plusieurs années, une marque de pièces détachées de véhicules me contacte pour que j’insère un de leurs liens pour de l’huile de vidange dans un article de blog que j’avais déjà rédigé. A l’époque je ne partageais que des recettes de cuisine. Je répond poliment que les pièces détachées automobiles ne rentrent pas dans ma ligne éditoriale. Et là elle a le culot de me répondre que je pouvais mettre le lien sur le mot huile que j’avais utilisé dans une de mes recettes… Non mais tu vois le genre dans la recette : « ajouter 3 c à s d’huile (de vidange) dans votre vinaigrette… « . MEME PAS EN REVE !!

Les marques avec qui j’ai choisi de collaborer doivent partager les mêmes valeurs que moi, que ce soit pour s’alimenter sainement, prendre soin de son corps, de son environnement, de la planète etc… Ce sont des marques responsables et engagées qui vont dans la même direction que moi.

 

Et maintenant on fait quoi ? ACTION

 

Alors oui, j’ai encore en cours des productions de contenus gratuits auxquels je me suis déjà engagée sur le blog ou sur Insta. Je me laisse tout l’été pour les honorer. Mais il y en aura de moins en moins et je veux que ça se sache car je vais à présent demander plus souvent à être rémunérée. Et si toi aussi tu es une blogueuse, une créatrice de contenu, je t’invite à demander à être rémunérée, afin d’éduquer les marques et les agences aux bonnes pratiques du marketing d’influence à notre juste valeur, avec une vraie éthique de travail. Je t’invite aussi à partager cet article sur les réseaux sociaux pour aider les autres blogueuses à dire NON au contenu gratuit et éduquer les marques dans ce sens. Je t’invite aussi à écrire un article sur le sujet si tu as un blog. Plus on est nombreuse à le faire-savoir et plus cette pratique disparaîtra.  Et que ces mêmes agences et marques reconnaissent le travail des créateurs de contenu à leur juste valeur et rémunèrent pour leur savoir-faire. On peut y croire non ? Je peux compter sur toi  ?

D’ailleurs je t’invite à lire l’article Doit-on travailler gratuitement quand on débute en photographie culinaire de Mélanie car c’est elle qui m’a inspiré à écrire cet article.

 

Partage cet épingle sur les réseaux sociaux pour aider les autres blogueuses à dire NON au contenu gratuit et éduquer les marques dans ce sens

Contenu gratuit ou rémunéré pour les marques ?

 

(Visited 165 times, 1 visits today)


16 thoughts on “Créer du contenu gratuit ou rémunéré pour les marques ?”

  • Mais tout à fait c’est un ras de bol que je vois de plus en plus passé et quel que ce soit le domaine. La gratuité ne paye pas les factures et rémunéré c’est aussi une marque de respect vis à vis du travail fourni. Je pars du principe qui c’est la marque qui te contacte c’est qu’elle a besoin de toi. Après je peux comprendre que pour des néos entrepreneurs se soient plus compliqués mais bon. J’ai eu droit aussi à un mec qui me demandait de lui faire son site contre la pub, c’est des semaines de travail, quand je lu i i dit non, il a osé me dire tant pis pour toi, tu es perdante. Je ne pense pas , bref bravo pour ton coup de gueule.

    • Merci beaucoup pour ton commentaire. Ca me rassure de voir que ce ras le bol se voit de plus en plus un peu partout. Tu as très bien résumé mon état d’esprit. J’ai hésité à le publier cet article mais il faut que ça se sache et que tous les créateurs de contenu soient solidaires. Nous ne sommes pas des affiches publicitaires gratuites.
      Tu as bien fait de refuser, il faut savoir dire non. Il a quand même eu le culot de venir te dire que tu étais perdante… Complètement dingue.
      En tout cas merci pour ton soutien 💗

  • Coucou Véro, je te félicite pour ton coup de gueule ! Et nous les blogueurs , on doit aussi suivre la cadence, tu as entièrement raison sur toute la ligne.
    De mon côté, je n’ose pas, car j’ai peu de trafic sur mon blog, peu d’abonnés sur mon compte iG et je me sentirais un peu bête de demander une rémunération contre un article ou un post IG.
    Bien que les produits reçus gratuitement ne nous font pas vivre ????
    PS: Ca m’a beaucoup amusé cette demande de partenariat pour des pièces détachées, surtout un lien pour une huile de vidange qui fait partie d’un article de recette de cuisine LOL LOL LOL
    Mais où est le respect?
    Icic, à La Réunion, c’est encore pire qu’en Métropole, rémunération, ils ne veulent pas entendre , et pour un produit offert, ils ont une exigence de folie…
    Des bisous des îles

    • Coucou Nina,
      Merci beaucoup ça ma fait plaisir d’être soutenue. Tu sais à partir du moment où une marque vient te demander quelque chose avec un brief, des conditions à respecter (c’est du travail) c’est qu’elle a à y gagner. Il est donc logique qu’elle te rémunère; Alors oui peut-être que tu as peu de trafic ou pas assez d’abonnés, mais le tarif doit être aussi en fonction de ça et pour moi tout travail demande salaire. Et au contraire tu n’as pas à te sentir bête car c’est dans la logique d’être rémunéré pour tester un produit et en parler autour de soi. Ca s’appelle de la pub et la pub ce n’est pas gratuit. Tu es peut être à la Réunion (comme je t’envie, tu sais) mais il y a des marques en métropole avec qui tu peux faire des partenariats rémunérés. Qu’est ce que ça va te couter ? Un email et au pire un refus, c’est tout. Tiens moi au courant si un jour du tente car accepter des produits gratuitement ça discrédite toutes les blogueuses pro comme moi qui se font rémunérer pour de la création d’articles Penses-y. Gros bisous de la métropole ma belle 😘

  • Hello,
    je comprends tout à fait ton coup de gueule, tout travail mérite salaire et quand une marque demande un article avec un avis positif, je trouve cela bien normal qu’il y ait rémunération. Pour ma part je n’ai jamais demandé rémunération, et pour plusieurs raisons : mon blog reste un passe temps (et j’ai créé un ebook qui me permet de rentabiliser les dépenses du blog), j’ai une petite communauté et je ne sais même pas si ce genre d’article influence qui que ce soit à acheter réellement, je ne choisis que les produits qui correspondent à mes valeurs et à ce que j’aime donc je « m’en contente ». S’il y a code promo ou lien affilié avec un % sur vente, tant mieux, sinon tant pis pour moi 🙂
    En tout cas, j’ai refusé tellement de partenariats car ça ne correspondait pas à me ligne édito ! Ou alors c’était du dropshipping…
    Et dernier point : je reste TOUJOURS TOUJOURS sincère, jamais je n’écris que j’adore si ce n’est pas le cas. Et je balaye autant les points positifs que négatifs quand il y en a. C’est aussi une façon de dire qu’on ne m’achète pas pour donner un avis positif 😉
    Bien sûr je ne cracherai pas dans la soupe si on me rémunérait, mais ce n’est pas ce que je cherche. Mais je comprends complètement ton point de vue et tes propos !
    En tout cas tu as raison de faire de la pédagogie car les marques en ont besoin aussi 🙂
    belle soirée,
    Claire

    • Hello Claire,

      Merci beaucoup pour ton commentaire. Je voulais juste préciser qu’aucune marque avec qui j’ai collaboré de façon gracieuse ou rémunéré ne m’a demandé un avis positif. Je choisi toujours avec soin les produits que je teste et je donne aussi un avis sincère, que ce soit positif ou négatif. Je tiens à le préciser. Il y a même des articles où je n’en n’ai pas parlé tellement il y a avait de cochonnerie dans les ingrédients. C’est top de faire des ebooks, moi ce n’est pas trop ma tasse de thé pour le moment on va dire. Ce me prend énormément de temps. Après c’est vrai que ça fait un revenu passif mais j’ai toujours du mal à me lancer… j’admire celles et ceux qui ont réussi à franchir ce pas.
      A bientot
      Véro

  • Ton témoignage est clair et précis sur le sujet. Je trouve tes arguments très intéressants et je comprends tout à fait ton point de vue.

  • Véro,

    Des coups de gueule, j’en ai lu un certain nombre, le tien est de loin le plus agréable à lire. Comment oser accepter un partenariat gratuit à la fin de l’article ? Tu es sacrément convaincante. Et l’huile de vidange pour l’huile de ta recette : excellent. Il y en a qui ne recule devant rien. Je n’aurai jamais pensé qu’une telle demande soit possible.

    Bonne continuation, et j’espère lire très bientôt tes avis éclairés sur des produits de marque qui t’ont rémunérée à ta juste valeur.

    Bises et bon été.

    • Coucou Lilie,
      Merci beaucoup je suis ravie de lire que mon coup de gueule a été agréable à lire pour toi. En même temps c’est un coup de gueule pour moi et pour enfin oser dire non et montrer un peu les dessous du blogging.
      Merci de m’avoir laisser un commentaire, c’est un beau soutien pour moi 😍.
      A bientôt

  • Coucou ! Très intéressant ton article, tu as bien fait de l’écrire ! Je blogue depuis bientôt 8 ans et c’est vrai que la question de la rémunération n’est pas arrivée tout de suite, au début je suis même pas sûre que ça existait ahah ! En tous cas je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi, mais je veux bien que tu m’aides à y voir plus clair, peut-être il y a certaines choses que j’ai pas compris 🙂

    Pour moi si quelqu’un a un blog, ça ne veut pas dire qu’il a obligatoirement des lecteurs. Ou beaucoup de lecteurs. Du coup je comprends qu’une marque ne veuille pas rémunérer une blogueuse 200€ si au final l’article sera lu par juste une dizaine de lecteurs, tu vois ? Après c’est différent si la blogueuse peut montrer via les statistiques qu’elle a x centaines ou milliers de lecteurs pour chacun de ses articles, car dans ce cas la marque c’est que l’article sera effectivement lu par de nombreux potentiels futurs clients.

    Après il y a aussi le référencement, car si un article est peut.-être très peu lu au départ, il se peut qu’avec les repartages sur les réseaux sociaux ou le référencement, l’article soit lu des centaines de milliers de fois aussi ! Donc difficile de faire la part des choses.

    De mon côté je fonctionne ainsi : je ne demande pas une rémunération pour parler d’un produit. Si le produit m’intéresse vraiment pour mon utilisation personnelle, je l’accepte et je donne mon avis dans un article. S’il y a moyen de faire de l’affiliation par la suite, c’est bonus évidemment ! Sinon si un produit m’intéresse pas, j’accepte pas. Si on me demande d’écrire un article sponsorisé, j’accepte tant que c’est dans ma ligne éditoriale et que la publication fasse sens et corresponde à ce que je publie habituellement.

    Par contre c’est différent avec Instagram je trouve. Je trouverai plus pertinent d’être payée sur Instagram, car on sait que derrière il y a de toute façon les abonnés qui voient les publications et donc ça garanti aux marques la visibilité. Pas forcément des futurs achats immédiats, mais en tous cas la publicité est là.
    Après si pour chacun de mes articles de blog je peux garantir à la marque qu’il y a minimum 1000 vues par exemple, c’est encore différent ! Là même si le produit me plaît, je proposerai que je sois rémunérée, car là clairement l’impact est différent.

    Je sais pas si je suis claire ^^ tout dépend pour moi du nombre de vues minimum par article, voilà ! Toi t’en penses quoi de ça ?

    • Hello Myrtilla,

      Merci pour ton long commentaire que j’ai pris plaisir à lire.
      Alors pour aider les marques à y voir plus clair, j’ai créé un kit média qui se trouve sur mon blog; Il y a mes statistiques du blog (avec Google Analytics) mais aussi ceux des réseaux sociaux. Je viens d’y insérer également les avis des marques avec qui j’ai déjà eu des partenariats, pour prouver de la qualité de mon travail. De plus je me forme actuellement au SEO afin de d’avoir des articles qui se trouvent sur la 1ere page de Google et je suis en train de revoir également mes anciens articles. Ca se joue au niveau du titre, des mots clefs, mais aussi de ce que tes lecteurs peuvent venir chercher sur Google afin qu’ils trouvent leur réponse sur ton blog. Bref c’est tout un travail à faire en amont avec des outils bien spécifiques. Alors oui il faut quelques mois avant qu’un article soit référencé par Google, mais je partage aussi mon article sur mes groupes facebook et surtout Pinterest qui me ramène beaucoup de monde. J’espère avoir répondu à tes questions.

      A bientôt

  • Tu as tout à fait raison de demander à être rémunérée après autour d’années de travail sur ton blog et à fidéliser ta communauté. Je trouve cela également gonflé de demander des articles de blog sans rémunération et sans produits qui valent le temps passé sur un article.
    C’est du travail et tu as raison de le spécifier aux marques qui souhaitent une collaboration 🙂

    Je découvre ton blog et je vais continuer mon petit tour !
    Bonne soirée,
    Amélie

  • Je suis tout a fait d’accord avec toi car il se font une pub gratuite alors que les agences de pub sont payées…
    Bien que mon blog n’aborde pas ton genre de thème j’ai aussi été sollicitée par des sites de voyages j’ai fait quelques articles mais jamais eu d’avantage donc cela fait bien longtemps que je ne fais plus…ton travail mérite salaire même le moindre! Bisous

    • Si si j’ai quelques articles voyages de mes vacances, mais c’est vrai que c’est facile de demander d’écrire des articles aux blogueurs en échange de visibilité et au final on n’a pas plus de visibilité que ça. Merci à toi pour ton soutien. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.