Comment réduire ses emballages plastiques en cuisine ?

Comment réduire ses emballages plastiques en cuisine ?

 

Quand on décide de réduire ses emballages plastiques, c’est dans la cuisine que l’on fait ses premiers pas en général. En effet car une grande partie du plastique se trouve dans notre frigo sous forme d’emballage alimentaire plastique. C’est aussi là que l’on a pris conscience que notre alimentation change ou va changer car si on bannit le plastique dans la cuisine, on va acheter différemment et on va apprendre d’autres façons de cuisiner plus sainement. Car si on change nos habitudes, c’est autant pour sa santé que pour la planète, les 2 sont intimement liés.

Dans cet article nous allons voir pourquoi nous devons réduire nos emballages plastiques en cuisine, et je vais te donner quelques conseils afin de savoir comment faire l’impasse sur ces déchets plastiques qui polluent l’environnement  et comment les remplacer. 

 

Pourquoi réduire ses emballages plastiques en cuisine ou ailleurs ?

 

Pour l’environnement

 

Il est plus qu’urgent de réduire ses emballages plastiques à usage unique en général et pas seulement en cuisine.

Les emballages plastiques jetables représentent près de 60% de l’ensemble des déchets plastiques produits chaque année en France. Ca représente 8% de la production mondiale de pétrole.

En Europe, les ménages jettent en moyenne 30 kg de plastique par an. De ce fait, les emballages en plastique ont un impact écologique désastreux au niveau de la pollution de l’air et de la pollution des océans.

Bien sûr certains vous diront que le plastique se recycle… Oui mais il ne représente que 25% en France et 30% en Europe…  Ces déchets plastiques finissent en général dans des décharges ou incinérateurs qui représentent un gaspillage de ressource et d’énergie sans oublier la pollution par les rejets de fumées.

De plus, les déchets en plastique ne se recyclent pas à l’infini car avec le recyclage mécanique, il y a 40% de perte de matière au cours du processus de recyclage.

 

Pour notre santé

 

Non seulement le plastique pollue l’air, l’océan, la terre, mais il met aussi notre santé en danger car nous ingérons du plastique sans le savoir. Cela représente l’équivalent d’une carte bleue par an ! Ces nano particules, accompagnées des perturbateurs endocriniens migrent dans la nourriture, l’eau ou au contact de la peau et favorisent différents types de cancers, et tout ce qui est lié à la fertilité, la reproduction ainsi qu’au développement du fœtus. Ce qu’il faut savoir c’est que c’est la répétition, la durée et la fréquence d’exposition à ces substances qui ont des conséquences sur la santé et aussi la vulnérabilité de certaines personnes comme les femmes enceintes, les enfants et les bébés.

Il est conseillé de ne pas faire réchauffer sa nourriture dans un contenant en plastique au micro-ondes, ne pas verser de boisson chaude dans un gobelet en plastique, éviter les ustensiles de cuisine en plastique car la chaleur facilite le passage des molécules nocives dans les aliments et par conséquent dans notre corps.

Voilà pourquoi en plus de la pollution, les emballages alimentaires en plastique doivent être bannis de notre cuisine.

 

Notre responsabilité, nos engagements

 

Chacun d’entre nous est responsable de ces déchets en plastique et nous avons les moyens et le devoir d’inverser la situation. Car si nous consommons moins de plastique en faisant le choix de ne plus en acheter, il y en aura moins qui seront fabriqués. Comme la demande va diminuer l’offre va également diminuer.

Je  repense à la phrase de Coluche qui explique très bien ce procédé : 

 

« Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent plus pour que ça ne se vende pas ! »

Coluche

 

Maintenant qu’on sait qu’on ne doit plus en acheter, regardons comment nous pouvons les remplacer. Car si nous achetions ces emballages en plastique, c’est soit parce que nous en avions besoin, ou soit parce qu’ils étaient vendu ainsi…. Découvrons comment nous pouvons faire l’impasse sur les emballages en plastique au moment de l’achat dans le magasin mais aussi comment réduire les emballages plastiques pour conserver les aliments plus longtemps.

 

Comment réduire ses emballages plastiques en cuisine ?

 

Les emballages plastiques que nous utilisons dans notre cuisine, finissent en général à la poubelle. Ils sont en général à utilisation unique tout comme l’aluminium, le film transparent etc…  ou encore ceux qui enrobent les aliments que nous achetons. Voici quelques alternatives durables, écologiques, et zéro déchet faciles que tu peux trouver. Alors oui, certains d’entre eux coûtent plus cher qu’un rouleau de film transparent,  mais ils dureront longtemps et finiront par te faire faire des économies.

 

Minimiser les emballages en plastique au moment de l’achat

 

Les actions à mettre en place ici commence au moment de l’achat dans le magasin de façon raisonnée.

 

Acheter en vrac

Le vrac ne génère pas de déchet plastique à condition de se munir de nos contenants en verre ou en tissus en fonction de la consistance de nos achats. Il faut penser aussi à prendre nos cabas en tissus pour contenir toute nos courses ou encore utiliser les derniers sacs en plastique que nous avons et qui méritent encore plusieurs vies.

 

Faire l’impasse sur le plastique

Souvent, plusieurs options d’emballages sont disponibles pour le même article. Optez pour l’article vendu dans le contenant recyclable, la boîte en carton ou en verre plutôt que le l’emballage en plastique.

 

Acheter en gros volume

Les articles alimentaires ou non alimentaires peuvent être acheté en gros volume comme l’huile végétale ou d’olive, les céréales pour petit-déjeuner ,la farine, le sucre ou encore le liquide vaisselle (si tu ne le fais pas toi-même) et le savon ou le shampooing. Une fois arrivé à la maison il suffira de les verser dans des contenants plus petits pour faciliter leur utilisation.

 

Laisser les fruits et légumes respirer

Essayez d’éviter les produits pré-emballés. Les fruits et légumes n’ont pas besoin d’être enveloppés dans du plastique ou scellés sous vide sur un plateau en polystyrène pour rester frais. Le plus souvent, ils sont de toute façon pré-emballés dans leur propre peau, ou écorce. Bien évidemment on va aussi éviter les fruits et légumes déjà épluchés et coupés. D’ailleurs on peut très bien cuisiner avec des épluchures. Je t’invite à lire mes 2 articles : Ne jette plus tes fanes de radis, transforme-les en pesto et Comment faire son bouillon de légumes déshydraté maison ?

 

Pour conserver nos aliments, nos restants de manière écologique

 

Une fois rentré de courses, ou même après un repas, on doit pouvoir conserver ces aliments d’une façon optimale afin de pouvoir les consommer à nouveau un peu plus tard afin d’éviter tout gaspillage alimentaire.

 

Des assiettes et des bols

La solution de conservation des aliments la plus simple et la plus rentable consiste à utiliser tes assiettes et bols comme couvercles. Il suffit de poser une assiette ou une soucoupe sur un bol pour couvrir son contenu ou l’inverse. Mettre un bol ou un saladier plus large pour recouvrir une assiette qui contient des aliments. Tu peux utiliser tout ce que tu as sous la main, mais si en prime tes récipients sont transparents c’est encore mieux pour identifier son contenu.

 

Remplacer les boites plastiques genre TupTup

 

Non seulement ils prennent de la place, mais bien souvent on ne retrouve plus le couvercle adéquat. Le plastique en cuisine peut être nocif car il y a des particules minuscules qui viennent se loger dans les aliments et qui sont ingérer dans notre corps à notre insu. Le mieux est de remplacer nos petites boites par des autres contenants en inox ou en verre dont le matériau est recyclable à l’infini.

 

Emballages réutilisables

Le bee wrap

Il existe un nombre croissant d’emballages réutilisables destinés à être utilisés à la place du papier d’aluminium ou du film étirable en plastique. Ces emballages, comme les bee wraps, (tissus enduits de cire d’abeille), épousent la forme d’un bol ou d’un aliment pour le recouvrir confortablement à l’aide de la simple pression des mains et de l’utilisation de notre chaleur humaine. C’est une alternative très pratique pour couvrir non seulement tous les récipients mais aussi pour emballer sandwich et goûters. Ces emballages peuvent être essuyés, séchés et réutilisés encore et encore. En général ils sont utilisables pendant 1 an. Il y en même qui les fabriquent, mais je t’avoue que je n’ai pas encore réussi à franchir ce cap… Je me laisse encore un peu de temps avant de passer à  l’action, peut-être quand j’aurai fini ceux là, dans un an environ. 

 

Be wrap my wonderful kids
Emballage be wrap et 1/2 potimarron

Be wrap my wonderful kids
On pose le be wrap sur l’aliment à conserver

Be wrap my wonderful kids
Avec une pression des mains on vient coller le be wrap à l’aliment

 

Be wrap my wonderful kids
Le potiron est bien recouvert par le be wrap pour lui garantir une conservation plus longue

 

Les sacs congélations réutilisables

Si il y a bien une chose que j’utilise encore beaucoup et que j’essaie de réduire au maximum, ce sont les sacs congélation en plastique. Quand je peux j’utilise des bocaux en verre et récemment j’ai fait l’acquisition d’un sac congélation réutilisable. C’est un grand modèle en tissus adapté à l’alimentaire qui convient pour les fruits, légumes et le pain. Il est doté d’une fermeture éclair et d’une plaquette ardoise pour écrire ce qu’il contient. En plus d’être beau il est super pratique et quelle fierté de me dire que je réduit ma consommation de plastique pour réduire les déchets dans la cuisine.

 

Sac de congélation en tissus
Sac de congélation en tissus

La fermeture éclair du Sac de congélation en tissus
La fermeture éclair du Sac de congélation en tissus

Sac de congélation en tissus contenant du pain en tranche
Sac de congélation en tissus contenant du pain en tranche

Sac de congélation en tissus dans un congélateur
Sac de congélation en tissus dans un congélateur

 

Sac de congélation en tissus

 

Les sacs fraicheur pour les fruits et légumes

Ces sacs de conservation sont prévus en général pour les salades ou pour les fruits et légumes afin qu’ils puissent conserver toute leur fraîcheur jusqu’à 2 fois longtemps dans le bac à légumes de ton réfrigérateur. Il suffit juste de passer ta salade ou tes légumes sous l’eau avant de les mettre dans le sac. Ensuite on le refermer avec le petit lien et on le place dans le bac à légumes du réfrigérateur. Tu peux aussi y mettre tes légumes coupés, comme ta salade. C’est le même procéder sauf qu’à chaque fois que tu va ouvrir le sac pou prendre quelques feuilles de salades, tu dois passer à nouveau tes légumes sous l’eau pour qu’ils gardent leur fraicheur. Ces sacs fonctionnent un peu comme les brumisateurs que l’on trouve aux rayons fruits et légumes des magasins pour garantir la fraîcheur.  Ceux que j’ai,  viennent de chez ZoEssentiel, une de mes boutiques en ligne zéro déchet favori. Il en existe en 2 tailles et 2 coloris différents pour le moment. De plus ils passent facilement au lave linge afin de pouvoir les réutiliser et éviter ainsi l’usage des sacs plastiques qui engendrent tant de déchets. 

 

Sac de conservation des légumes

Sac de conservation des légumes

Sac de conservation des légumes
Nan mais sérieusement, elle n’est pas bien là ma petite salade ?
Sac de conservation des légumes
Je craque complètement sur les tissus sans compter que ma salade va se conserver plus longtemps ainsi !

Sac de conservation des légumes

 

Voilà j’espère que parmi ces alternatives aux plastiques jetables dans la cuisine te seront utiles à l’avenir et que ça va t’aider dans ta démarche de réduction des déchets. Comme tu le vois je n’ai pas beaucoup utiliser le terme zéro déchet car je pense que c’est un terme qui peut faire peur et qui culpabilise, surtout quand on débute. On voit tous les déchets qui atterrissent dans notre poubelle et on veut qu’elle soit vide, mais je dirai bien que c’est presque mission impossible. Il n’y a pas beaucoup de personnes qui y arrivent totalement, mais si tu peux toi à ton échelle réduire un peu tes déchets et à en parler autour de toi c’est déjà un beau pas de franchis pour l’avenir de la planète et celle de nos enfants.

 

 

 A lire également :

3 astuces zéro déchet

 

Le mot de la fin

 

Alors je te remercie infiniment si tu partages cet article à tes amis pour les aider dans cette démarche de réduction des déchets qui est commune à tous car c’est ensemble que nous y parviendrons. Nous devons rester solidaire contre la pollution de la planète.

Certains produits indiqués dans cet article sont soulignés. Ça veut dire que tu peux cliquer dessus pour voir le détail du produit. Comme tu le sais maintenant, certains de ces liens sont des liens affiliés. Bien sûr ça ne change rien au prix pour toi. Ça veut juste dire que si tu achètes, je reçois une petite commission en guise de compensation à mon travail gratuit. N’oublies pas non plus que les produits avec un lien affilié sont ceux que j’utilise au quotidien et que je te recommande. Et puis ça veut dire pour moi que tu soutiens mon travail et le contenu que je partage gratuitement et ça je t’en suis grandement reconnaissante.

De plus ZoEssentiels et moi-même nous t’offrons -10% de réduction sur toute la boutique ZoEssentiels (sauf les box Zéro déchet car la réduction est déjà appliquée). J’ai réduit mon taux de commission pour te permettre cette réduction plus importante (avant elle n’était quà -5%).  Voici le code : BIENVENUECHEZVERO

 

Et toi ? Est ce que tu fais attention au plastique dans ta cuisine ?
As-tu d’autres astuces à partager en commentaire pour réduire le plastique de notre cuisine ?

 

Réduire ses emballages plastiques en cuisine

 

Source : Zero waste – Les amis de la Terre – Kaizen – J’arrête le plastique

 

(Visited 261 times, 1 visits today)


7 thoughts on “Comment réduire ses emballages plastiques en cuisine ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.